Séminaire École

[Affiche complète, programme]

Organisation confiée par le Conseil d’Orientation (CO) et la Commission d’Accueil et de Garantie (CAG) de l’EPFCL- France aux trois Analystes de l’École (AE) en exercice en France

Transferts

Le transfert est le ressort efficace du lien analytique tout au long du parcours, et la fin de l’analyse dépend de sa transformation.

Le thème de cette année – transferts au pluriel – nous permet d’envisager des formes di- verses. Il laisse entendre que le transfert ne se restreint ni à la cure ni à la psychanalyse, évoquant la définition qu’en donne Lacan : « c’est de l’amour qui s’adresse au savoir »1. Comment les différencier ? Et dans la psychanalyse, la diversité des transferts est-elle également indexée sur les variances symptomatiques et la différence des sexes ?

Une analyse est un arrangement autour d’un objet entre l’analysant et l’analyste. Un arran- gement qui au bout du compte doit trouver sa limite, autant du côté de l’analysant que du côté de l’analyste. Mais la passe comme chute radicale de la croyance dans le sujet supposé savoir signe-t-elle la fin de tout transfert possible ?

Cette transformation agit-elle sur l’embarras du collectif ? Modifie-t-elle le rapport au texte et au savoir ?

À l’instar de l’amour que Lacan espérait plus digne à la fin d’une analyse, y aurait-il des transferts plus dignes ?

Organisé en sous-thèmes, le séminaire interrogera les transferts, ses fins, ses suites.

Nicolas Bendrihen, Marie-Noëlle Jacob-Duvernet, Elisabete Thamer

 

Les membres peuvent écouter les enregistrements des séances en suivant le menu Audio qui apparait après s'être connecté avec son compte utilisateur personnel (Espace membre).

 

4 octobre 2018

Transferts, ouvertures

Nicolas Bendrihen, Marie-Noëlle Jacob- Duvernet, Elisabete Thamer
Discutantes : Vicky Estevez et Carole Leymarie

  • 1. Lacan J., « Introduction à l’édition allemande d’un premier volume des Écrits », Autres écrits, Paris, Seuil, 2001, p. 558.