Prochain Séminaire École

Au programme du 31 mai

à 21h15, au 118, rue d'Assas - 75006 Paris

Marie-José Latour : « La parole publique du psychanalyste »

De Freud à Lacan, de Malaise dans la civilisation à Télévision, chacun, qui le souhaite, peut, à les lire, mesurer la portée politique de la psychanalyse. Qu’en est-il aujourd’hui de la parole publique du psychanalyste ?

Armando Cote : « Une pratique sans valeur » mais pas sans l’impossible »

La politique se joue dans le lien avec le réel mais pas sans les autres. Pour détruire la politique il faut toucher à la langue, dès que la parole est en jeu la question est politique, impossible donc de dénouer l’inconscient et la politique, même si le discours analytique disparaît, l’effet de l’inconscient se fera sentir. Le langage fait de l’homme un animal politique, la politique est une affaire de langues, de la langue. Un retournement, une inversion de la tendance suffisent, mais pour cela, il faut une dépense, ce qui nous mènera à parler de la « valeur »... d’un éclat de rire. Le rire comme un don qui éclaire la dynamique de l’inconscient.

Animé par Dimitra Kolonia

Consulter le Programme complet de l'année.